GUIDE :
Choix d'un plot led solaire

Le choix d'un plot led solaire est étroitement conditionné à l'utilisation attendu et à son environnement direct, entre un plot led solaire routier devant résister au passage d'un camion grue et un plot servant au balisage d'une voie piétonne, les solutions techniques mises en oeuvres sont largement différentes, avec une incidence directe sur le coût du produit, il s'agit donc de trouver le juste équilibre pour l'application souhaitée. 

Beaucoup de paramètres sont donc à prendre en compte afin de dimensionner au mieux le produit et qu'il soit pérenne pour l'utilisation choisie. Un de ces paramètres est un "faux amis" induisant en erreur car ne reflétant que peu les performances réelles bien qu'il semble de prime abord primordial, nos allons éclaircir tout ça, suivez le guide :

Plot led solaire ou Spot led solaire ?

- On entend par plot led solaire tout balisage ayant une diffusion principale parallèle au sol, ils sont utilisés principalement pour la signalisation longue distance d'obstacles ou pour effectuer un cheminement.
- On entend par Spot led solaire tout balisage ayant une diffusion perpendiculaire au sol, ils sont utilisés principalement pour la mise en valeur d'espaces ou d'ouvrage d'art.

Installation Encastrée / Semi Encastrée / en Saillie : 

Trois types d'installations sont disponibles pour les plots led solaires

- En Saillie
- Installation simple (collage et/ou Vissage)
- Pas de réservation (forage du sol)
- Excellente visibilité longue distance
- Sans entretiens
- Maintenance aisée
- Obstacle sur la chaussée (forte épaisseur)
- Peu adaptés aux passages intensifs (risque de descellement dans le temps par choc latéral répétés)

- Encastré 
- Aucun obstacle sur la chaussée
- Adapté au passage intensif

- Faible visibilité longue distance (leds installées sous le niveau du sol)
- Entretiens régulier de la surface nécessaire (retrait des
dépôts stagnants de gravillons pouvant être destructeurs)

- Réservation obligatoire (forage)
- Risque d'affaissement du plot led solaire dans le sol
- Maintenance par descellement nécessaire si non pourvu de module électronique séparé démontable


- Semi Encastré 
- Très faible obstacle sur la chaussée, généralement enveloppant le passage de roues (dôme large)
- Adapté au passage intensif
- Très bonne visibilité longue distance (leds installées au dessus du niveau du sol)
-
Autonettoyant,  aucun entretiens de la surface nécessaire
- Aucun affaissement dans le sol (collerette extérieure de soutien reposant sur la chaussée)

- Réservation obligatoire (forage)
- Maintenance par descellement nécessaire si non pourvu de module électronique séparé démontable
 

Étanchéité :

Un plot solaire doit obligatoirement être de classe IP68 (immergeable pour une durée infinie), le nombre de Bar de pression n'ayant d'importance que pour des utilisations très spécifiques (immersion durant une marée par exemple) 
Toute autre classe inférieure à IP68 est donc à proscrire.

 

Gamme de Températures :

Dépend étroitement du lieux dans lequel le plot doit être installé, ce paramètre est étroitement lié avec le type de d'accumulateur employé et le type de composants électroniques embarqués.
- Les cartes numériques à bases de composant CMS étant moins sensibles que les cartes équipées de composants discret classiques.
- le type d'accumulateur engendre deux facteurs : la plage d'utilisation mais surtout la courbe de charge suivant la température, la capacité de charge à faibles températures pouvant aller du simple au triple suivant la technologie employée et donc impacter directement l'autonomie (nous y reviendrons plus tard en détail).

 

Résistance à la pression :  !! ATTENTION !!

Le grand  "faux ami" évoqué plus haut, la résistance à la pression verticale souvent donnée de manière indicative en équivalent Tonnes pour être plus représentative (au lieux d'être exprimée en Newtons par mètres carrés) représente la capacité d'un plot à résister à une charge donné en STATIQUE et UNE SEULE FOIS pour la mesure sur banc d'essais, elle ne tient absolument pas compte ni de la déformation répétée de la matière supérieure soumise au roulage régulier ni du choc élevé occasionné par l'énergie cinétique du véhicule au passage de la roue sur le plot.
Il peut donc être considéré comme représentatif sur des voies à passages très
occasionnels de véhicules à faible vitesse, ou éventuellement sur voies à très hautes vitesses sous certaines conditions, mais ne peut en aucune manière être garant à lui seul d'une possibilité d'utilisation sous traffic intense pleines voies. Deux autres paramètres cumulées à celui-ci sont obligatoires pour assurer la longue durabilité du produit : la résistance à l'impact et l'épaisseur centrale du polycarbonate.


 

Résistance à la l'impact :

Exprimé en Joules, elle représente la capacité d'un plot à résister à un choc. Plus sa valeur est élevée plus le plot sera capable d'absorber sans casser les chocs occasionnés par les roues de véhicules.
il est l'un des deux paramètres à prendre en compte pour une utilisation pleine voie de traffic, nous préconisons un minima de résistance de 80 joules .
Il est aussi représentatif de la capacité du produit à résister au vandalisme (généralement pour les plots de signalisation de cheminement hors voies)
 

Epaisseur du polycarbonate : Paramètre le plus important en utilisations pleines voies traffic intense

Exprimé en millimètre, il représente l'épaisseur du polycarbonate au centre du produit, point de contrainte le plus important du plot led solaire au passage d'un véhicule. Plus l'épaisseur est importante, plus la résistance à la déformation est grande et plus le plot résistera au passages intenses de véhicules dans le temps.
Cette épaisseur peut en complément être renforcée par de la résine Epoxydique afin de créer une structure monobloc en "H".
Hors voies de traffic, ce paramètre n'a que peut d'importance.


Bon à savoir : il est très difficile de créer des pièces en polycarbonate injectées de fortes épaisseurs (supérieures à 6mm), cela nécessite des machines d'injections plastiques très performantes et un haut savoir faire afin de ne pas avoir de microbulles ou micro-fissures synonymes de zones de fragilité, le coût de production de telles pièces est beaucoup plus élevé et est généralement ce qui différencie un produit "bas coût" standard d'un produit pro plus onéreux.

 

Accumulateurs : un choix décisif

Plusieurs technologies d'accumulateurs peuvent équiper les plots ou spots leds solaires, voici une liste des principaux utilisés avec leur avantages et inconvénients :

- Batterie NiMH : Technologie la plus ancienne
- Bonne densité en énergie
- Mise en oeuvre facile sans circuit de protection
- Coût relativement bas

- Durée de vie limitée (de 5 à 7 ans)
- Plage de température restreinte (sauf si utilisation de version Hautes températures plus onéreuses)


- Batterie Li-ion et Lipo
- Très Haute densité en énergie
- Coût relativement bas
- Durée de vie limitée (de 5 à 7 ans)
- Mise en oeuvre avec circuit de protection obligatoire (contre Sous charge et Surcharge)
- Plage de température
restreinte
- Courbe de charge fortement dépendante de la Température
- Risque de feu ou d'explosion si utilisation non conforme ou  dégradation
- Peu écologique de part ses composants


- Batterie LiFePo4 
- Haute densité en énergie
- Coût modéré

- Durée de vie  (de 8 à 10 ans)
- Plage de température étendue
- Aucun r
isque de feu ou d'explosion si utilisation non conforme ou  dégradation
- Utilise des composants plus écologiques
​- Mise en oeuvre avec circuit de protection obligatoire (contre Sous charge et Surcharge)
- Courbe de charge fortement dépendante de la Température

- Super Condensateur standard (de 10F à 120F) :
- Coût modéré
- Durée de vie élevée (de 15 à 20 ans)
Courbe de charge peu dépendante de la Température
- Utilise des composants plus écologiques
- Très Faible densité en énergie
- R
isque d'explosion si utilisation non conforme ou  dégradation
- Plage de température restreinte (sauf sur versions Hautes températures plus onéreuses)
- Mise en oeuvre avec circuit de protection obligatoire (contre Surcharge)

- Super Condensateur Hybrides ( de 500F à 4000F) : Dernière technologie
- Haute densité en énergie
- Durée de vie élevée (de 20 à 30 ans)
- Plage de température étendue
Courbe de charge peu dépendante de la Température
- Aucun risque de feu ou d'explosion si utilisation non conforme ou  dégradation
- Utilise des composants plus écologiques
- Coût relativement élevé
- Mise en oeuvre avec circuit de protection obligatoire (contre Surcharge)